lundi 29 septembre 2014

Le Kitsch n'est pas mort! (Loin de lá)

On le croyait rangé au placard des vieux bons souvenirs ringards...mais, non, il est toujours vivant!

 A la base, il existe un courant artistique qui veut dépasser le style "pompier" pour en transcender les codes et les assumer jusqu'à l'extrème. Ce style c'est le "manièrisme". Le xxème siècle y ajoute la production de masse qui apporte aux publics un succédané de culture. Le kitsch va connaître un renouveau en prenant du degré, il devient un moyen de railler la société de consommation triomphante des 30 glorieuses (Di Rosa et l'art modeste).  Depuis on avait pu croire que la boucle était bouclée, ćétait profondemment méconnaître la nature humaine et son penchant pour l'excès. En voici un exemple récent:

Je tiens d'abord à dire le bien que je pense de l'action de Monsieur Alain Trampoglieri qui oeuvre depuis des années pour aider les petits et les grands élus à mieux faire connaître leurs actions. En revanche, les choix iconographiques de sa société relèvent de ce courant kitsch. A sa décharge, les élus qui composent son public semblent apprécier ces choix esthétiques...donc tout va bien!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire