samedi 20 février 2016

Un polar raté ... ou encore il y a Desjours creux!

Oui derrière ce pathétique jeu de mots, il y a quand même des remarques édifiantes à fournir pour mes amis amateurs et lecteurs de polar.


Comme pour le roman de Karine Giebel, "meurtres pour rédemption"  je me dois d'être assez critique sur cet opus de Madame Ingrid Desjours.

L'humour réside déjà dans le titre  "Tout pour plaire". Et bien non, cher Ingrid Desjours: c'est loin de me plaire!

Dans le cas de Karine Giebel (cf  un autre article ici présent) le problème venait de la longueur. D'abord nombre d'éditeurs, à la vue du succès d'un écrivain, prennent la mauvaise décision de publier une oeuvre de jeunesse sans leur faire réécrire: et ça c'est assez lamentable!





Dans ce cas précis, c'est un autre problème: une intrigue et des personnages non maîtrisés.  On nous dit que l'auteur écrit des séries télé; fort bien; mais si le résultat c'est cet enchaînement d'actions brouillonnes, entreprises par des personnages dont la psychologie se résume à 3 lignes, cela pose questions. 

Non seulement on tourne en rond dans une intrigue des plus minces, mais en plus les personnages développent des pensées et des conclusions dignes des émissions d'endemol.

Donc passez votre chemin littéraire et allez vers des bouquins plus authentiques ou mieux pensés  (là j'en ai un dans les mains dont je vous parlerai bientôt).

Je suis honnête et obstiné, et donc nous avons tous a droit à l'erreur, et je lirai autre chose de cet auteur.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire