vendredi 17 avril 2015

Enfin une lecture digeste!

De prime abord le titre laisse sinon pantois, pour le moins perplexe...

"Le charme discret de l'intestin"

Une charmante blondinette teutonne nous y raconte l'incroyable histoire de nos boyaux.
Dis, comme ça, c'est étrange,  un peu gore ou scato...mais non cette scientifique d'outre-rhin (sic) nous transporte dans un univers parallèle,celui des intestins.  Organe fondamental et mal aimé.

Hormis ce sujet peu banal, convenez en, la jeune demoiselle possède un vrai style alerte et plein d'humour qui enchante ce boyau-story.


Giula Enders a vraiment trouvé un nouveau genre littéraire dans le domaine du "genre intime" et de "voyage intérieur".  Les innovations m'enchantent, surtout quand elles sont si réussies!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire