lundi 12 janvier 2015

La difficulté d'acheter Houellebecq...ou l'ami Facebook

Pour peu que vous releviez de la gauche sage et "bien pensante",  et si de plus vous êtes censé être un homme de goût,  et que votre modération pourrait laisser un doute sur vos engagements...Alors ne faites rien d'ostentatoire: allez en bibliothèque, attendez que le livre se libère, ou bien empruntez le à un ami, mais ce n'est vraiment qu'en dernière extrémité que vous ne devrez télécharger une version pirate et pdf, qui vous occasionnera des frais de lunettes bien supérieur aux 21 euros du bouquin d'origine.


Si je vous dis cela c'est parce que samedi dernier, en achetant mon "soumission", voilà que je tombe à la caisse de la librairie sur un mien "camarade" qui a le désintérêt sûr mais actif, en daignant, du bout des lèvres, me demander "qu'est ce que tu vas lire là?". A la vue de l'indigne ouvrage, comme si la librairie se transformait en sex-shop, sa bouche et tout son visage exprime par une moue des plus réprobatrices, tout son dégoût du livre de mon choix..."quoi tu achètes ça?" 
Quand l'oeuvre est devenue innommable, c'est la preuve de son abjection!
"euhh   oui, j'aime bien lire Houellebecq, c'est un bon écrivain!"  ai-je éructé pitoyablement
"Oui, mais c'est dégueulasse, son sujet est ignoble!"   "Ah bon tu l'as lu?" répondis je sans malice aucune. "Non, jamais..." et il me plante là, sans comprendre que la curiosité littéraire qui est la mienne ne supporte pas les opinions "conseillées" ou "prédigérées". 
Peu importe qu'il ait désormais mauvaise opinion de moi, c'est finalement mieux. Il ne doit pas être très intéressant comme ami...il peut en revanche rester un ami "Facebook", cela devrait suffir!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire