lundi 24 mars 2014

Heureux comme celui qui n'a pas encore découvert les livres de Robert Goddard...

Et oui, quand on aime...

Je vous ai déjà parlé de cet écrivain épatant qui sait émoustiller vos neurones sans sacrifier le style et l'écriture.  Pas d'effet "gore", tout est précis, mesuré, subtil, comme un travail d'orfèvre.

Après "Heather Mallender a disparu"  et "Par un matin d'automne"  voici un autre opus de mon "chouchou"    "Le secret d'Edwin Strafford"




Pour vous dire mon sentiment, le succès de Goddard repose sur le classicisme de la forme qui s'oppose à la modernité de son récit.  Cet homme est diabolique...une fois que vous entrez dans son univers: point de retour, il vous tient!   C'est la marque des plus grands.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire