dimanche 20 décembre 2015

Les enfants de Marine

Oui les chiffres des élections régionales sont impressionnants...

Mais en allant voir plus loin, ce qui est le plus préoccupant c'est le nombre beaucoup plus important de jeunes qui ont vôté pour le Front, et ça c'est le plus grand et le plus inquiétant succès de Marine Le Pen.

Que de nombreux vieux se réfugient vers le Front pour des raisons de peur ressentie, cela s'entend, que des mécontents profitent de ce parti politique atypique pour se défouler, cela peut se comprendre, mais que désormais des jeunes puissent le considérer comme une solution à leurs difficultés de vivre...c'est très préoccupant.
J'entendais l'autre jour à la radio un jeune type de 25 ans déclarait  "qu'il y en avait marre qu'on lui parle des atrocités de la dernière guerre à propos du Front, et que avec Marine, ce dernier n'avait plus rien à voir avec tout ça". La manoeuvre a donc réussi, la dédiabolisation a été efficace auprès de cette génération qui n'a pas connu bien sur la guerre, ni les 30 glorieuses, ni mai 68...mais le chômage et la crise!

Nous ne sommes pas assez méfiés de cette volatilité de la mémoire, comme si tout restait acquis (ne varietur). Bon, il faut retrousser nos manches, parlez aux jeunes, et surtout leur trouver de vrais solutions, et un avenir à défaut de rêves.
Finalement ce qui m'effraie c'est la coïncidence temporelle de ces jeunes gens qui partent en Syrie pour se trouver enfin, et de ceux qui suivent Marine, à défaut d'avoir trouvé un autre guide!

Serions nous coupable d'un défaut de transmission d'idéal?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire