mardi 25 septembre 2012

Drôle de premier roman

Souvent un premier roman est intimiste, certes, mais il aborde une petite faille très "sexy" de l'auteur...un léger traumatisme de jeunesse peut servir d'ossature...un accident de la vie et c'est encore mieux!


Dans le cas de ce bouquin, rien de tout cela:  un vrai roman avec une fiction originale, un style entre poésie et récit.

Une histoire sur l'histoire des putains disparues...une épopée de la rue et du stupre à Port-au-Prince.

c'est court, c'est beau et intense...une petite épopée!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire