samedi 10 décembre 2016

Le Monde selon Wendy

            Chaque matin  en attendant les rubriques de France Inter qui m'intéressent  (vers 7h30), j'écoute Europe 1...  Pour moi c'est mieux, presque pas de musique (et ça, ça me saoule sur Inter: le matin, surtout pas de musique!) et en plus j'aime bien les animateurs qui respirent la bonne humeur et la blague à deux balles (le côté culs serrés et je te fais une blague que seule la couche germano-pratine de mon cerveau comprend, j'en ai marre...donc Europe!).

Et le week end par réflexe  me revoilà sur Europe...mais là, je tombe dans l'univers de Wendy Bouchard.  Non, c'est promis je ne ferais pas les mêmes remarques stupides et arrogantes que Bénichou (chez Ruquier à l'époque) sur son prénom. Mais il n'empêche que ce dernier devait déjà la prédestiner au monde des "surnuméraires" (voir Roland Barthes ou Laurent Binet).

Donc ce matin je suis dans mon lit, à l'écoute de cette muse des ondes, quand je l'entends annoncer son "coup de coeur culturel"...ok, là je m'attend à un bouquin, une expo, un film à la rigueur???
...mais, mademoiselle Bouchard annonce le dernier opus du maître incontesté ès Bardot  Henri-Jean Servat (n'oubliez pas le trait d'union) sur le, ou plutôt les styles de Brigitte Bardot!

Là j'ai vraiment souri devant ce choix "culturel", pas un sourire de moquerie (si, si, je vous assure) non plutôt comme le contentement de quelqu'un qui voit ses idées se conforter, comme un enquêteur qui trouve un indice déterminant.

Je repense alors à tous ces penseurs qui constatent et alertent devant le danger de la "grande confusion des genres":  quand tout est culture, plus rien ne l'est vraiment!

Depuis les remarques pertinentes et acerbes de Baudrillard sur l'Art contemporain, 



il y a eu d'autres philosophes qui se sont inquiétés non seulement d'une "déperdition" du sens dans l'Art    mais aussi dans les différents domaines de l'Art  qui selon certains ont une fâcheuse tendance à se multiplier sans discernement.  Yves Michaud dénonce depuis 15 ans cette banalisation qui met tout et son contraire dans le domaine artistique et culturel!



Donc cela étant dit, effectivement  je remercie Wendy Bouchard de nous alerter sur ce risque de tout considérer comme artistique ou culturel: le design, la mode...à la limite...mais le people, la jet set, Bardot est certes un mythe mais la limite est ténue avec les fesses "jambonnées" de Kim Kardashian!

Merci Wendy pour cette réflexion et au W.E prochain!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire