dimanche 19 juin 2016

Le monde à l'envers ou le Japon vu d'un autre angle...

Tout commence par les bouquins de Pierre-François SOURYI

D'abord soyons chronologique:  "Histoire du Japon médiéval"  en poche chez tempus




puis chez Gallimard (bibliothèque des idées) "Moderne sans être occidental"  





Dans ces deux ouvrages la thèse de PF Souryi est la même, et elle est assez convaincante: le Japon n'a pas eu besoin de l'Occident pour être en mouvement, et pour être une nation moderne et un peuple dynamique!

Le Moyen âge fut pour le Japon une époque de grands bouleversements et de désordres apparents. L'auteur a appelé cette période "le monde à l'envers"  car les petits s'en prennent aux seigneurs et toute autorité est alors instable. Mais en revanche, tout un monde alors apparait, des artistes, des conteurs, des artisans et c'est un Japon nouveau, différent de la Chine qui va se créer.

Cette idée, il va la poursuivre lorsqu'il affirme que l'intervention de l'occident à l'ère Meiji n'a fait qu'accélérer un mouvement déjà interne à ce pays...cela permet de découvrir qu'il a existé et qu'il existe toujours une autre voie vers le progrès que celle de l'occident!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire