mercredi 14 mars 2012

Enfin une écriture nouvelle et forte...


 


"Le Dernier Contingent"

Alain Julien Rudefoucault ne se contente pas de reproduire le lancinant petit bruit de l'auto-célébration cérébrale de sa suffisance!  Non, il est d'une arrogance totale en essayant de trouver une langue à notre époque...le butor!     Quel beau bouquin...dévorez...ou plutôt écoutez le!

http://rudefoucauld.over-blog.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire