mardi 20 octobre 2015

Culture et Management Chapitre 3

3 exemples  très différents pour aborder un objet culturel...



EXTRAIT N°1
   Le MUSEE du Quai Branly




LE MYTHE DU BON SAUVAGE


« C'est du chinois » , « Tête de turc » !
Comment nos expressions quotidiennes transmettent les stéréotypes et préjugés.

> Déroulement de l'activité
En petits groupes de travail ou dans le cadre de Travaux Personnels Encadrés, les élèves réalisent un travail « d'inventaire » des expressions courantes qui se basent sur des préjugés concernant des cultures différentes, avant de mener une recherche sur les origines de ces expressions. Ils les regrouperont ensuite selon leur valeur (positive ou négative) et pourront en imaginer de nouvelles pour remplacer celles qui ont une valeur négative.



> Objectifs
Ce travail est l'occasion de mener une recherche en équipe en utilisant des outils adéquats (dictionnaires, Internet...).
Le débat est un moyen judicieux pour former les élèves à exprimer une opinion raisonnée, à écouter et respecter le discours des autres tout en osant intervenir. Il peut justement être le moyen de marquer la différence entre arguments et préjugés. Cette question de l'altérité, de la notion de préjugés (que l'on peut transmettre par certaines expressions que nous utilisons quotidiennement sans que l'on en soit parfois conscient) est une question-clef dans la formation de citoyen.
L'organisation d'une séance de discussion collective peut être envisagée et adaptée selon les niveaux, de la maternelle pour aborder le « savoir-vivre ensemble » jusqu'au débat argumenté dans le cadre de l'enseignement d'éducation civique, juridique et sociale au lycée.







EXTRAIT N°2
  Musée  d’ORSAY






La plage de Trouville

Né à Honfleur et fils de marin, Boudin cherche à traduire, dans ses toiles, l'univers qui l'entoure : les plages, les navires, les ciels changeants des côtes normandes. Il prend aussi, comme sujet d'étude, les foules élégantes et mondaines qui, sous le Second Empire, fréquentent les stations balnéaires devenues à la mode, comme, par exemple, Trouville. Les tenues des femmes, en particulier, fournissent des motifs vivement colorés qui contrastent avec les gammes de bleus, de gris et de beige que le peintre varie, dans des centaines de toiles, selon les conditions atmosphériques qui l'inspirent.

Il choisit ici un point de vue assez bas, qui rend la mer à peine visible, mais fait sentir la présence du vent, contre lequel les personnages et le petit chien noir du premier plan s'arc-boutent. La sensation de scène prise sur le vif, renforcée par des jeux de vibration lumineuse, font d'Eugène Boudin, qui, de fait, initia Monet, âgé de dix-sept ans, au travail en plein air, un précurseur de l'impressionnisme.

 



Extrait n°3  
Le Chantier à Correns
 


Le Chantier est un lieu de création consacré aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. Il est situé à Correns, commune de 800 habitants au cœur de la Provence Verte dans le Var.
Il propose à des musiciens et des compositeurs de la région Provence Alpes Côte d’Azur, des autres régions de France ou du monde, un espace d’accueil et un environnement professionnel pour accompagner et valoriser leur démarche artistique.
Ouvert à l’expression de toutes les cultures, il est, entre mémoire et modernité, un outil d’intérêt général de découverte. Inauguré en 2002, le Chantier est actuellement le seul lieu identifié sur le territoire national consacré à la création dans ce champ esthétique. Or, à plusieurs niveaux les esthétiques des musiques traditionnelles et du monde ont des arguments à faire valoir pour disposer de lieux dédiés.

Les 5 axes d’activité du Chantier :
 

> RÉSIDENCES : Le Chantier accueille régulièrement des musiciens et compositeurs en « Résidence » au Chantier, pour créer ou enregistrer des créations axées sur les nouvelles musiques traditionnelles & du monde.
> FESTIVAL & CONCERTS : Tout au long de l’année, le Chantier propose des rendez-vous musicaux : les « Étapes musicales » à l’issue de chaque Résidence, des « Concerts buissonniers » hors les murs, dans différents lieux de la Communauté de Communes du Comté de Provence, et les « Joutes musicales de printemps », festival vitrine des créations accueillies au Chantier et de la diversité de ces musiques, qui a lieu chaque année lors du week-end de Pentecôte.
> SENSIBILISATION : Le Chantier a à cœur de faire découvrir au plus grand nombre les artistes qu’il accueille et, plus largement, les musiques du monde : des « Étapes musicales Pitchouns » (concerts-rencontres pour les classes de primaire du territoire) à l’issue des Résidences, des projets pédagogiques avec plusieurs classes de Provence Verte, des animations pédagogiques dédiées aux enseignants.
> RÉFLEXION : Rencontres et Tables rondes (notamment pendant les Joutes musicales), publications, participation dans le cadre des réseaux professionnels Zone Franche et la FAMDT.
> PÔLE AMATEUR : Le Pôle amateur du Chantier comporte trois ensembles vocaux : Article 9, Alinéa 4 et Le Chœur d’Hommes. Depuis 2009, il organise « Equinòxis », temps fort biannuel autour du chant traditionnel (sept & mars). Le Pôle amateur, c’est aussi une scène ouverte dédiée, pendant les Joutes musicales et des ateliers de pratique amateur.

Les musiques du monde :
 

Au niveau du sens

> Les musiques du monde sont le reflet des comportements et des valeurs de communautés.
> Elles sont la projection d’une société, traduisant la vie et la mort, le profane et le sacré, le travail et la fête.
> Musiques d’essence patrimoniale, elles sont situées au croisement des questions de culture, d’identité, de transmission, de mémoire et de création.

Au niveau économique

> Depuis les années 70, les musiques du monde en France ont acquis une place croissante dans la culture, que ce soit à travers le disque (24 % de l’offre discographique totale en 2001), le spectacle vivant, la pratique amateur…

Au niveau politique


> Les musiques et cultures du monde sont un des creusets de la diversité culturelle et des garants du développement durable. Elles ont, à ce titre, justifié les conventions de l’Unesco sur la diversité culturelle et le patrimoine culturel immatériel et représentent un enjeu politique majeur pour nos territoires.


Vous avez senti  les changements d'angles  au travers des expressions employées, des verbes ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire