samedi 20 octobre 2012

La Culture 2 la métaphore chimique

La métaphore Chimique

















Le but de l'art, son besoin originel, c'est de produire aux regards une représentation, une conception née de l'esprit, de la manifester comme son oeuvre propre ; de même que, dans le langage, l'homme communique ses pensées et les fait comprendre à ses semblables. Seulement, dans le langage, le moyen de communication est un simple signe, à ce titre, quelque chose de purement extérieur à l'idée et d'arbitraire.
      L'art au contraire, ne doit pas simplement se servir de signes, mais donner aux idées une existence sensible qui leur corresponde. Ainsi, d'abord, l'oeuvre d'art, offerte aux sens, doit renfermer en soi un contenu. De plus, il faut qu'elle le représente de telle sorte que l'on reconnaisse que celui-ci, aussi bien que sa forme visible n'est pas seulement un objet réel de la nature, mais un produit de la représentation et de l'activité artistique de l'esprit. L'intérêt fondamental de l'art consiste en ce que ce sont les conceptions objectives et originelles, les pensées universelles de l'esprit humain qui sont offertes à nos regards.
HEGEL
Esthétique


C’est au départ une conception propice à l’éducation et à la formation,
Puis cette formation (bildung) devient plus complexe et moins prévisible :

  • La Culture est un processus, et le projet culturel représente cette tentative de passer du singulier à l’universel.
  • Un moment où les formes artistiques provoquent un « trouble » dans notre processus de reproduction des représentations.
  • Le temps, la patience importe moins que le renversement.
  • Le pari de la germination cède le pas au principe de nouveauté


La métaphore chimique est l'un des principaux fondements de l'action culturelle, mais avec une exigence particulière de qualité de l'oeuvre, et la nécessité d'une confontation des publics avec celle ci!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire