mardi 24 avril 2012

Bibli 3ème Lieu Fiche jeu N°1











Quand on parle de jeu en médiathèque, on parle avant tout d'expérience en commun. Contrairement a l'idée reçue d'une occupation solitaire, quasi « autiste », le jeu se pratique souvent « en ligne » et l'accomplissement d'une mission ou d'une quête en équipe est un « plus » apprécié par les joueurs.

Il y a donc une attente des joueurs qui peut être « exploitée » par la médiathèque...maintenant charge à l'équipe de savoir quoi faire et avec qui?


  • le choix du ou des jeux doit être adapté au « projet culturel » de votre médiathèque: plutot historique ou patrimonial (heroic fantasy), plutot civique-éducatif (style sim city), plutôt policier, etc. Les jeux violents ou jeux de guerre sont à proscrire, mais en revanche les jeux sportifs sont un intéressant relais, vers d'autres thématiques.

  • le choix de votre public est également déterminant: il vaut mieux commencer par le jeune âge pour ensuite aborder un âge au dessus...car revenir en arrière est ensuite très difficile.


Donc vous voyez que si le premier objectif à poursuivre est de réapprendre à ces jeunes à jouer ensemble, très rapidement apparaît nettement le second objectif qui est selon moi, le plus important: apprendre à tous ces jeunes, bombardés d'images du matin au soir, à décrypter toutes ces images et à repérer les limites et les signifiants qui sont apparents et surtout cachés.

Si cette pratique des jeux, ne demeurent qu'une animation, elle sera tout de même intéressante, mais elle ne sera pas l'entrée culturelle qu'elle aurait pu être en s'attaquant au second objectif!

Comment y parvenir...plusieurs expériences?





Source : JVbib
http://www.jvbib.com/blog/index.php/lheure-du-conte-interactif-une-utilisation-possible-du-jeu-video-en-bibliotheque/


Pour une bibliothèque, en gros il y a trois façons de travailler avec des jeux vidéo. En tant que collection qu’on va prêter aux usagers, en tant que collection pour un usage sur place à la demande, et enfin comme animation. C’est de cette dernière approche dont nous allons parler.
Comment utiliser des jeux d’aventure comme animation en bibliothèque? Vous souvenez-vous de ce billet que j’intitulais de façon très concise “Dans une animation jeu en bibliothèque, l’important ce n’est pas le jeu, c’est l’expérience de jeu, en fonction de l’objectif de la bibliothèque” ? Eh bien je pense qu’il est assez simple pour une bibliothèque de travailler avec des jeux d’aventure car c’est un genre très narratif, et donc proche de ce que les bibliothèques proposent déjà. Si dans votre bibliothèque le jeu vidéo n’est pas très connu ni perçu comme légitime, vous aurez sans doute moins de difficultés à en expliquer l’intérêt en utilisant ce genre de jeux en animation plutôt que des jeux d’action, qui mettent en œuvre d’autres mécanismes, font vivre une autre expérience et développent des capacités (coordination des gestes, jouer en équipe, apprendre à prendre des décisions rapidement dans un contexte changeant, etc.) qui sont plus éloignées des expériences généralement proposées en bibliothèque (lecture, cinéma, etc.).

Bref, il est ainsi possible d’utiliser le jeu d’aventure comme on utilise un conte lors des animations bien connues des bibliothèques “L’heure du conte“. On projette le jeu sur grand écran, on installe le public en face, on met un médiateur à la souris, qui va demander à la salle des idées pour faire avancer l’histoire. Voilà, c’était ça l’idée de cet atelier.


 A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire